Histoire

Histoire


En l'an 1191, année de fondation de la ville de Berne, le duc Berchtold V. von Zähringen ordonna au seigneur Cuno von Bubenberg de bâtir une ville sur la presqu'île recouverte d'une forêt de chênes. Von Bubenberg fit raser la forêt et construire des maisons avec le bois des arbres abattus.  La tour de l'horloge fut la première porte de la ville.

Le célèbre écusson de la ville représentant un ours est apparu pour la première fois en 1224. La légende raconte que l'ours a donné son nom à la ville car il fut le premier animal abattu par le duc au cours d'une partie de chasse durant la construction de la ville.

Au 13e siècle, Berne commençait à s'étendre vers l'ouest, et la Tour des Prisons (Käfigturm) constitue alors la nouvelle porte de la ville. La troisième et dernière extension de la ville a eu lieu au 14e siècle et s'étendait jusqu'à l'actuelle gare principale. En 1353, Berne était le huitième canton à entrer dans l'Alliance des confédérés, et est considérée vers la fin du Moyen Âge comme la capitale la plus grande et la plus puissante du nord des Alpes.
1405 fut une année noire pour Berne: un incendie détruit la majeure partie de la ville, qui sera immédiatement reconstruite en molasse. Mais les nouvelles constructions des 16e et 17e siècles remplacèrent la plupart de ces maisons. Cependant, le plan médiéval de la ville est resté quasiment inchangé jusqu'à nos jours. En 1528, les partisans de Zwingli imposèrent la Réforme à Berne. Les troupes françaises envahirent la ville en 1798, amorçant ainsi le déclin de l'ancienne Berne. En 1834, Berne devint une ville universitaire, et en 1848, le premier Parlement national a élu la ville capitale fédérale de Suisse. Berne est à la fois chef-lieu du canton de Berne et siège du gouvernement suisse. Pour plus d'informations, consulter BernShow.


Réservation d'hôtel
Arrivée
Nuits
Personnes

Emmental
Gantrisch
Laupen
Oberaargau

Webcams

Webcam Zytglogge